Road to the knockouts, c’est quoi ?

 

Après les OTW, place désormais aux Road to the Knockouts ou « En route vers la phase à élimination » en français. Divisés en deux cycles d’une semaine (vous connaissez la chanson), les RTTK célèbrent les trois compétitions européennes majeures : la Ligue des Champions, la Ligue Europa et la Ligue Europa Conférence.

Les onze cartes de l’équipe 1 ont la particularité d’être évolutives et se basent sur les performances des clubs en Europe. Néanmoins le système d’upgrade des cartes diffère un tant soit peu des précédents FIFA. Pour qu’une carte obtienne un boost, son club doit :

  • Se qualifier pour la phase finale de sa compétition actuelle. Comprenez entre les lignes qu’il n’y aura pas d’upgrade pour une carte reversée de la Ligue des Champions vers la Ligue Europa ou de la Ligue Europa vers la Ligue Europa Conférence.
  • Gagner trois de ses quatre matchs de poule restants. Une performance envisageable pour le Bayern Munich qui doit encore affronter Barcelone, Kiev et Benfica (deux fois), moins pour le PSG qui doit se coltiner Leipzig et Manchester City.

Toutes les cartes de la première équipe des RTTK ont déjà reçu un boost et sont disponibles dans les packs du 15 au 22 Octobre. Deux précisions importantes sont à noter :

  • Les joueurs n’ont pas besoin de jouer avec leur club pour être éligible.
  • Les joueurs transférés en cours de saison (par exemple Nordi Mukiele au Bayern Munich) ne peuvent plus prétendre à un upgrade.

Road to the knockouts 1 FIFA 22

Quels sont les joueurs de la première équipe des RTTK ?

 

91 de défense pour Marquinhos

Considéré comme l’un des tous meilleurs défenseurs centraux au monde, Marquinhos est un titulaire indiscutable au Paris Saint-Germain. Il n’est ni plus ni moins que le capitaine du club de la capitale. Avec un magnifique 91 en défense centrale et un très bon 83 en vitesse, le brésilien sera difficile à passer et a de fortes chances d’obtenir des boosts au cours de la saison. Comptez 820 000 crédits pour vous offrir le joueur.

Liens forts : Gianluigi Donnarumma, Achraf Hakimi, Sergio Ramos.

 

En défense centrale, on retrouve un joueur moins connu et surtout bien moins cher que Marquinhos. En effet, la carte RTTK Ligue Europa d’Issa Diop ne coûte que 27 000 crédits. Pourtant il possède de bonnes statistiques comme un 83 en défenseur et un 84 en physique et la carte a de fortes chances d’évoluer car West Ham est premier d’une poule abordable comprenant Zagreb, Genk et Vienne.

Liens forts : Tomas Soucek, Wesley Fofana, Hugo Lloris.

 

Il n’y pas de défenseur gauche dans cette sélection. En revanche, on note la présence de latéraux droits à commencer par Hamari Traoré. Certes, le malien du Stade Rennais n’est pas le joueur le plus glamour de FIFA 22 mais il comble un vide au poste de latéral droit en Ligue 1. Plutôt offensif, le joueur a un ratio élevé / moyen et une vitesse de 90. A voir ce que donnent les performances de Rennes en Ligue Europa Conférence. Son prix : 46 000 crédits.

Liens forts : Baptiste Santamaria, Jérémy Doku, Boubakar Kouyaté.

 

Le deuxième défenseur latéral droit n’est autre que Nordi Mukiele. Certes, il y a un peu plus de choix à ce poste en Bundesliga avec notamment Kévin Mbabu et Stefan Lainer. Toutefois, l’international français apporte un plus et possède des statistiques très complètes : 86 en vitesse, 84 en défense et 83 en physique pour un prix honnête de 80 000 crédits. Toutefois, pas sûr que  Leipzig ait une chance de se qualifier pour les phases finales…

Liens forts : Lukas Klostermann, Josko Gvardiol, Dayot Upamecano.

 

Heung-Min Son est le meilleur joueur de l’équipe

La meilleure carte de cette équipe, mais aussi la plus chère (1 100 000 crédits) n’est nulle autre que Heung-Min Son. Deuxième carte évolutive Ligue Europa Conférence des RTTK 1, le sud-coréen a une carte tout simplement exceptionnelle. Fait amusant d’ailleurs avec 90 de vitesse et cinq étoiles de mauvais pied. Le joueur des Spurs est vrai cauchemar ambulant en FUT Champions ! Fait amusant d’ailleurs, Tottenham affronte le Stade Rennais d’Hamari Traoré en phase de groupe.

Liens forts : Harry Kane, Sergio Reguilon, Lucas Moura.

 

La petite surprise de ces Road to the Knockouts est Ryan Gravenberch. Le jeune espoir de l’Ajax Amsterdam est prédestiné à un grand avenir et il est possible qu’il obtienne un élément Future Stars FUT 22. En attendant, sa carte est peut-être un peu trop légère pour les compétiteurs acharnés mais il fera le bonheur des collectionneurs et des amateurs d’Eredivisie. Son prix est actuellement de 23 000 crédits.

Liens forts : Steven Berghuis, Sébastien Haller, Guus Til.

 

Attardons-nous ensuite un instant sur la carte évolutive de Sandro Tonali. Dans un championnat italien qui manque cruellement de milieu défensif, l’italien apporte une bouffée d’air frais. En effet, le joueur de l’AC Milan a une très belle carte avec cinq statistiques au-dessus de 80 avec en point d’orgue les passes (86) et la vitesse (85). Malgré son prix peu élevé de 145 000 crédits, Tonali a peu de chances d’évoluer car Milan est dernier de la poule de la mort.

Liens forts : Franck Kessié, Zlatan Ibrahimovic, Lorenzo Insigne.

 

Toujours en Serie A et pour un coût de 110 000 crédits, vous pouvez vous offrir Arturo Vidal. Habitué à recevoir des cartes évolutives Ligue des Champions dans le passé, le chilien a un profil un peu plus box to box que Sandro Tonali. Avec une agressivité de 96 et une qualité de passes courtes de 85, l’homme à la crête iroquoise et aux multiples tatouages est un excellent choix pour ratisser l’entrejeu.

Liens forts : Nicolo Barella, Lautaro Martinez, Alexis Sanchez.

 

Rodrygo, joueur du Real Madrid avec 92 de vitesse

Les deux attaquants choisis par EA Sports FIFA évoluent tous deux dans le championnat espagnol. Jeune espoir du Real Madrid, Rodrygo n’est pas toujours titulaire avec la Casa Blanca. Mais au vu de sa carte En route vers la phase à élimination, le brésilien risque de s’incruster longtemps dans votre onze de départ. C’est bien simple, l’ailier droit a tout pour plaire : 93 en accélération, 89 en dribble et 86 en finition. Ajoutez à ça les chances du Real Madrid d’aller loin dans la compétition et vous obtenez un joueur au fort potentiel. Mais tout ceci a un coût et il vous faudra pas moins de 310 000 crédits pour signer le brésilien dans votre club.

Liens forts : Vinicius Jr, Casemiro, Matheus Cunha.

 

L’ultime joueur de ce onze est Alexander Isak. Étant personnellement un grand amateur du mode carrière, le suédois a ma faveur personnelle. En effet il a un très fort potentiel et évolue à la Real Sociedad, un club au jeu offensif séduisant. Alors oui, Isak est très (trop) grand et ne correspond peut-être pas à la méta mais pour le reste c’est très fort. Le scandinave a les cinq étoiles de mauvais pied, une vitesse globale de 88 et une très bonne finition de 87. Reste à savoir si la Real Sociedad peut renverser la tendance et se qualifier pour les phases finales de Ligue Europa au détriment du PSV Eindhoven et de l’AD Monaco. Le prix : 150 000 crédits.

Liens forts : Mikel Oyarzabal, Portu, Mikel Merino.